La barbe

La barbe

Pourquoi réaliser une greffe de barbe?

En recrudescence, le port de la barbe s’est développé depuis quelques années, comme en témoigne sa présence chez de nombreux acteurs ou personnes médiatiques, et l’ouverture de nombreux barber shop.

Quoi de plus frustrant que de ne pas pouvoir porter une barbe parfaite pour une raison dont on n’est pas responsable ? Le style hipster a remis à la mode cet attribut masculin, qui sous ses airs bruts et sauvages nécessite en réalité soin et attention. Mais une barbe travaillée, taillée, et fournie n’est pas donnée à tout le monde. C’est pourquoi des solutions existent aujourd’hui pour remédier à ces imperfections, qu’elles soient dues à des cicatrices situées au niveau de la barbe ou de la moustache, ou tout simplement pour redessiner ou densifier une barbe qui ne satisfait pas.

Le cabinet Natural Hair Transplant, cabinet esthétique à Avignon premier centre français équipé du robot Artas, se consacre exclusivement à l’alopécie et à la calvitie. L’équipe est formée d’un chirurgien plastique, esthétique et d’assistantes et d’infirmières qualifiées, en continuelle formation sur des pratiques de pointe.

La demande consiste le plus souvent en une densification pour masculiniser ou affirmer la personnalité d’un visage, parfois créer une moustache ou camoufler une cicatrice.

Qu’est-ce qu’une greffe de barbe?

En recrudescence, le port de la barbe s’est développé depuis quelques années, comme en témoigne sa présence chez de nombreux acteurs ou personnes médiatiques, et l’ouverture de nombreux barber shop.

Comme dit précédemment, les raisons qui poussent à se faire greffer une barbe sont variées : densifier sa barbe, faire pousser la barbe, combler un trou, avoir une barbe sans moustache, être sensible à la formation de poil incarné, souffrir de pelade… On essaye tout, les produits miracles tels qu’un produit pour faire pousser la barbe ou un traitement contre la pelade. Le résultat n’est souvent pas celui escompté.

C’est pourquoi nous vous présentons la façon la plus efficace d’avoir une belle barbe : effectuer une greffe.

Cela consiste à prendre des cheveux sur la tête du patient puis de les implanter pour combler les imperfections, ou d’effectuer une greffe de poils de barbe, si celle-ci le permet. Au fil des rasages, le cheveu implanté va devenir de plus en plus dru pour ressembler de plus en plus au poil de la barbe.

Quels sont les avantages liés à cette implantation?

Cela va permettre de corriger les défauts naturels ou cicatriciels d’une personne. L’alopécie cicatricielle rappelle aussi généralement un accident, et combler ces trous laissés par ces traces permet d’avancer, de se tourner vers un nouvel horizon, et ne plus affronter quotidiennement ce rappel dès qu’on passe devant un miroir.

Cela permet aussi de retrouver confiance en soi en se débarrassant de ses complexes, surtout lorsqu’il s’agit d’une pelade. Désormais courante, cette opération est souvent perçue comme une renaissance par les patients.

Chez N.H.T: un savoir-faire reconnu et une technologie de pointe

Ou faire une greffe de barbe ? Cette question est légitime. Bien choisir sa clinique est essentiel.

Notre clinique est exclusivement consacrée à l’alopécie et à la calvitie. Cette spécialisation nous assure une connaissance pointue de ce domaine, et nous suivons particulièrement les différentes recherches afin de proposer une technologie de pointe à nos patients.

Le poil de barbe a quelques particularités dont il faut tenir compte en vue d’une implantation :

  • il est plus épais que les autres poils du corps
  • il pousse seul, ou rarement par deux

Quelles sont les différentes techniques ?

Ainsi au cours d’une greffe, il faut être attentif à choisir les cheveux les plus épais et isolés (greffons avec un seul cheveu).

Le prélèvement  peut être réalisé :

  • sur la partie retro mentonnière horizontale du cou (plancher de la bouche); on prélève ainsi des poils identiques qui pourront être transplantés sur les joues
  • ou sur le crâne et dans ce cas il faudra choisir les cheveux les plus épais

La couleur est aussi déterminante, notamment en cas de barbe grisonnante et un mixage de cheveux noirs, gris et blancs doit être savamment dosé.

La technique d’implantation est très particulière, tangentielle sur les joues, le poil ne poussant pas perpendiculairement à la surface de la peau à cet endroit du visage.

La durée de l’intervention est comparable à celle d’une greffe de cheveux car le nombre de greffons transplantés est souvent élevé (entre 2000 et 2500 greffons pour un visage complet).

Les suites de l’intervention sont identiques à celles de toute greffe de cheveux, présence de petites croutes qui mettent une dizaine de jours pour tomber, parfois léger œdème.

Le nettoyage doit être quotidien, et bien entendu le rasage ne pourra s’effectuer qu’après la fin de la cicatrisation soit une quinzaine de jours.

La coupe ou tonte devra être fréquente car la vitesse de pousse des cheveux et des poils n’est pas identique.

À noter que si les cheveux peuvent être utilisés pour reconstruire une barbe, cela marche aussi dans l’autre sens, les poils de barbe peuvent être prélevés pour densifier un cuir chevelu, en cas de zone donneuse insuffisante sur le crâne.

Déroulement de l’intervention d’une greffe de barbe :

La veille de l’intervention débute un traitement antibiotique, qui se terminera 3 jours après celle-ci. Une douche antiseptique est aussi prise la veille au soir, et une le matin de l’opération.

Une fois l’anesthésie effectuée, l’opération se déroule en deux étapes. Tout d’abord prélever des greffons, puis procéder à la transplantation de barbe. L’intervention peut durer jusqu’à 6 heure en fonction du nombre de greffons implantés.

Le lendemain de la greffe, le premier shampooing et le premier nettoyage du visage seront effectués. Des petites croûtes apparaissent et mettent une dizaine de jours à tomber. Le nettoyage doit ensuite être quotidien, le rasage, lui, ne pourra s’effectuer qu’après la fin de la cicatrisation, soit généralement après une quinzaine de jours. Comme la vitesse de pousse des cheveux et des poils n’est pas la même, la coupe devra être fréquente. Investir dans une brosse à barbe est désormais un bon investissement!

Pour juger le résultat final, ne pas oublier que 12 mois sont nécessaires.

Une greffe de barbe déçoit rarement

Souffrir d’une pelade, d’un trou dans la barbe, ou souffrir des conséquences d’une cicatrice sur le visage, n’est plus une fatalité. Des technologies de pointe permettent de pallier à ces problèmes et de porter une barbe, belle et dense.

Notre cabinet prend très à cœur d’aider ses patients à apprécier de nouveau leur reflet, et met tout en œuvre pour que ce parcours, entamé parfois plusieurs années avant, soit moins difficile et connaisse une fin heureuse.

N.H.T. se tient à vos dispositions pour compléter toute information nécessaire et se réjouit de bientôt vous rencontrer, pour démarrer ensemble une belle aventure.